Aller au contenu

Classement

Contenu populaire

Contenu avec la plus haute réputation depuis 30/06/2021 dans Messages

  1. Hi Quelques news (dans l'ordre chronologique) 6Juin : fin de l'assemblage du merdier et premier vole dans le salon = il vole, je pousse hors de la maison (de nuit) et là il décroche au milieu de la route = crounch 😬 (il a perdu sa première dent) et le lendemain, impossible de le violenter sans perdre le moteur N°2, en se trainant la bite il fonctionne. Je croise le 2 et le 3 = pareil, même merde ! Je passe le jouet sous Emu (des fois "que") = idem, il faut se faire une raison = la FC est (déjà) niquée 😡 --> commande d'une nouvelle FC C'est là qu'arrive les inondations dans ma vie (et dans mon garage) donc entre l'attente de la nouvelle FC et mes emmerdes domestiques, je n'ai remis le nez dans mes ventilateurs que cette semaine --> soudurage de la nouvelle carte hier en lieu et place de la vieille (soit dit en passant c'est pas drôle ça..) Bon, il marchouille enfin (vous allez voir, je suis parvenu à trouver une grue pour une véritable cession zincroyable en contre plaqué véritable 👌)
    6 points
  2. Alors là t'as foutu un bordel pas possible dans ton quad mdr Du coup pour arranger ton soucis je te conseil de te renseigner sur le fpv, regarder des vidéos d'explication, de tuto, te balader sur des groupes facebook ou sur le forum, prendre le temps de comprendre la discipline, pour ensuite partir voler ! 😄
    5 points
  3. Allez ce matin petite race à trois avec trois petits RW en 3p, deux SB et un DJI on s'est franchement éclatés... 😀 Je précise que ce n'est pas moi qui filme... vous me verrez apparaitre avec des magnifiques ducts blancs de temps en temps...😜😅
    5 points
  4. J’applique bien cette regle. Mon 14ieme kwad est en route et pas deux identiques… 😄😁… Et comme j’ai du 2 au 6", pas forcement mieux niveau lipo et props. 🙄. Mais sinon je suis d’accord avec toi..😉
    5 points
  5. Pareil, je n'avais volé qu'en 3S jusqu'à hier. J'ai enfin testé avec une 4S, c'est fou à quel point ça le transforme, il devient hyper nerveux/réactif. Sur les grands spots du coup c'est vraiment appréciable. Sur les spots plus serrés ou pour voler plus relax et en souplesse, le 3S est plus intéressant. Au passage j'ai que 2 lipos 4S 450mAh 70C, une CNHL Ministar qui marche au top, et une Tattu (les 2 sont neuves) qui est une vraie daube, ça sag à mort : chaque coup de gaz la tension s'écroule au point que je vois la bande passante du Vista chuter ! Aucun prbl avec les CNHL, ca vient donc bien de la lipo. En 4S il bombarde vraiment, mais du coup il est plus lourd, ce qui est mieux pour l'inertie, mais moins bien pour la gestion de propwash et les risque de casse en cas de crash, mais je pense recommander qques lipos 4S 😄 Il devient aussi nettement moins discret en 4S 😉 Là le spot est pas hyper optimisé pour du 4S, mais y a quand même 2-3 full dans la vidéo 😉
    5 points
  6. Voilà, je commence le montage de cet AK47 avec des composants de luxe pour une fois 🙂 ..Je sais je trahi bassement mes Mark4 😔 Le montage devrait être finit demain, comme pour le 3 pouces, j'utiliserai le RX de chez DJI. Bon, une vrais galère ce AK47 ..Ça fait un moment que je n'avais pas autant galéré ..Je m'étais planté dans le montage et dû tout recommencer ..Après les soudures bien sûre 😡 Bref le montage est finit je le met en attente de la radio DJI, et son grand frère à coté de lui 😉
    4 points
  7. J'ajoute un Frenchie à la liste : AuxPlumes Très technique, aérien, souple... Je trouve qu'il a un style assez différent... J'ai du mal à le classer, peut être plus proche de "le Drib" que de "Steel"! Envoyé de mon M2007J20CG en utilisant Tapatalk
    4 points
  8. Salut les gars, Comme promis je reviens vers vous pour vous présenter mon premier RW... Alors première chose il vole!!!😅 Pour vous détailler un peu plus, la frame carbone a été réalisé par l'entreprise CNC. Ducts imprimés sur la base des modeles de Freezillion (j'espère que j'écorche pas trop...🤣). Après réflexion j'ai décidé de rester en 4S pour simplement utiliser les mêmes lipos que sur mes 5p et ne pas me casser la tête... Je sais je suis feignant. Enfin montage plutôt simple même si j'appréhendais un peu sur la place pour faire rentrer tout les composants... La stack et en 20*20 et dessus le vtx SB en format whoop. Les moteurs sont donc des xing en 3600kv. Concernant les finitions il me manque encore mon support d'antenne pour le nano qui doit arriver cette semaine...🤞 Et vous remarquerez sans doute la disposition de la xt60... Etant un boulet j'ai soudé la prise avant de faire passer les cables dans le haut de la frame...Et pourtant je m'étais dit de bien y penser à la fin... On se refait pas...🤣 Pour les réglages de bases je me suis basé sur une proposition trouvée sur le groupe Facebook mais je penses clairement qu'on peut encore les améliorer...🤔 Pour illustrer je vous met une petite vidéo en bando avec une partie en extérieur et une en intérieur... D'ou la longueur de la vidéo...😅 Vidéo tirée des dvr SB... Et d'ailleurs j'y reviendrais dans le topic dédié, j'ai deux trois trucs à dire sur le SB...😡 P.S: je mets les photos en plusieurs fois sinon ça passe pas...😑
    4 points
  9. Voilà je voulais juste vous partager cette petite trouvaille bien sympathique : https://www.thingiverse.com/thing:4884770 Et une petite photo qui va bien (avec un 5 pouces, un 3 pouces, un tiny whoop et un 7 pouces)
    4 points
  10. Surtout, surtout avant de rebrancher quoi que se soit, bien le laisser sécher (2/3 jours) . Le sèche-cheveux est également ton ami. Et on oublie pas l'interieur cloches moteurs et bobinages. Une astuce également imparable pour absorber l'humidité: Plonger le kwad dans du riz. Et la cam 😉 Si tu as perdu le flux video, débrancher la cam dans un premier temps et vérifier que tu as du jus sur le vtx. Pour la Li-po, effectivement, le D100 pourra déjà t'aider. Le Multimetre également. La moindre hésitation à l'issue : Recyclage. Cool que tu aies pu récupérer ta machine. Ce n'est pas forcement évident, quelque soit le lieu d'immersion.
    4 points
  11. Pareil, je trouve que son style est brouillon, trop saccadé, ca bouge tout le temps. Il fait des tricks de fou mais ils sont gâchés par tout ce qu'il y a autour. Vraiment pas fan du tout de son style de pilotage. Mr Steel est d’ailleurs un peu pareil. Je ne peux même pas regarder ses videos jusqu'à la fin. Je préfère largement voir une prise d'élan propre et fluide avec un gros trick bien fat plutôt qu'une ligne toute tremblotante ou au final on a l'impression qu'il pilote un peu au pif et si ca crash ben tanpis... Regardez les videos de Jéjé Fpv pour savoir ce qu'est une belle ligne bien propre ;-)
    4 points
  12. Premières images de la nouvelle cam SB en format micro... C'est de plus en plus sympa et enfin une lentille en verre...😍
    4 points
  13. Tu oublies juste que tu vas pas tarder à craquer et nous rejoindre en dji… Je dis ça, je dis rien 🙄😄😉
    4 points
  14. Du choix mais pas dans les dispo à la vente 😅
    4 points
  15. Ma femme commence à ce remettre tout doucement de cette nouvelle. Bon vu la demo faite par @Jerome dans mon jardin, elle ne pouvait que valider mon choix. C’est vraiment un super toothpick. Je cherchais un petit kwad similaire à mon tadpole mais en numerique. Ben j’ai trouvé. C’est difficile de decrire la sensation en vol mais grosso modo, ca vole comme un 5", c’est la meme inertie en vol et dans un jardin le rapport taille puissance te fait croire que c’est un 5" dans nos spots habituels. Bref bluffant… Mais merci @Jeromepour cette decouverte..
    4 points
  16. Smart HD reçu ! Il est vraiment super mignon, et le montage est très propre. Finalement je l'ai commandé sur la boutique "GEPRC official store" sur Ali, leur support par tchat est au top, le mec m'a prévenu de suite qu'il y aurait un délai sur l'envoi de 4 jours le temps de recevoir la nebula. Commande passée avant le 1er juillet, il est arrivé sans frais de douane, pourtant il y a une énorme étiquette "MADE IN CHINA" sur le colis 😄 Il me tarde de faire mon premier vol en HD, même si c'est avec une Nebula nano 😉
    4 points
  17. Il est bizarre leur tableau, ils auraient pu tout mettre sur la même ligne en fait 😅
    4 points
  18. 4 points
  19. Un chasing digne de ce nom ( kwad vs Fly wing) avec le talentueux pilotage de Nurk, au milieu d'un site industriel et tous ces pièges ! Le plus bluffant, le pilotage de l'aile mini Drack !!🤟😱 Enjoy !
    4 points
  20. alors voila ce que ca donne en nebula V2 (désolé , il y a un peu de jello, mon support de cam est fait pour la PRO.... et comme en plus y en a pas... je vais devoir en refaire un pour la MIPI 🙄) donc ce n'est pas encore tuné..... et j'étais pas très bien réveillé (c'est pas super fluide, désolé).
    4 points
  21. Laisse le Hobbit tranquille !!
    4 points
  22. La commande est partie, on se retrouve fin Août pour mes premiers vols ! Merci pour tous vos retours, ça m'a aidé à fond !
    3 points
  23. Bonjour, ici on est dans l'onglet présentation, reformule ta demande dans l'onglet "entraide", on t'aidera 😉
    3 points
  24. Il est bizarre ton taboulé, mais bon si c’est une recette à @CriTof… a deguster avec un petit blanc ou rosé, l’intéressé comprendra.. 😁. Si tu as des sachets désiccant, c’est tout aussi efficace… Et oui, mise sous tension avec un smoke stopper..
    3 points
  25. Rien à ajouter si ce n'est peut-être d'effectuer la première remise sous tension avec un smoke stopper 🙂 T'as du bol de l'avoir retrouvé en tout cas !
    3 points
  26. Salut à tous, Je possède 2 Explorer LR4'', un analogique et un numérique. 2, car j’adore ce drone, très léger et donc très silencieux, il est l’idéal pour moi, pour faire des images dans certaines circonstances. Cependant, les 2 ont montré des défaillances au niveau du buzzer autonome. Sur le modèle analogique, j’ai constaté de la fumée et une odeur d’électronique qui brûle au branchement de la lipo principale, par 2 fois. Les 2 fois j’ai débranché immédiatement, et il n’y a pas eu de conséquences. Sur le modèle HD, après un vol absolument normal, en débranchant, de façon sans doute pas assez franche, je reçois une grosse flamme qui me fait lâcher le tout. Je m’attends à ce que la lipo principale soit en court-circuit. Mais pas du tout. Je débranche prudemment avec des gants, et ensuite je démonte pour comprendre. Voici donc quelques images et mes conclusions. La lipo du buzzer se charge pendant le vol. Le buzzer est programmé pour se mettre à sonner quand on débranche, pour trouver le drone après un crash qui aurait éjecté la lipo principale. Il faut ensuite appuyer quelques secondes sur un switch pour stopper le buzzer. Pour je ne sais quelle raison, au moment où l’on débranche ou rebranche la lipo, la mini lipo du buzzer subit un court circuit. Ça s’est produit 3 fois pour moi, sur des dizaines de vols, c’est peu… mais c’est 3 fois de trop car dangereux ! Je l’ai signalé, j’espère que le constructeur résoudra ce problème, en attendant soyez prudents ! J’ai choisi de virer le buzzer sur les 2 drones. Bons vols Marc
    3 points
  27. Voici enfin notre Battle Cam avec la MIPI réalisé grâce à @Lexus 🙏
    3 points
  28. Faut pas non plus tomber dans l’excès à vouloir toujours etre en mode stockage. Ok si tu ne va pas voler pendant longtemps mais perso comme @Motard Geekje garde mes lipo chargées facile 2 semaines sans. Celles que j’ai gardées vraiment plusieurs mois se sont ecroulées au premier full throttle …
    3 points
  29. Non mais je crois que tu as le capslock de bloqué sur ton clavier…. 😁
    3 points
  30. Hi Coup de théâtre zoojourd'hui.. la moisson bat son plein et ce qui devait arrivé EST arrivé (ce matin) : ils ont tondu MON champ maudit 🤘 Ce soir en famille : recherche de l'épave du MH370 SL5 et après 87 jours (!!) nous l'avons trouvé ! Ps: il a une sale gueule, la moiss'bat a dû rouler dessus. Arrivé à la maison je lui ai connecté une lipo chargée une fraction de seconde = le bip attendu de la FC a retentit (moi = sourire), plein d'espoir je suis allé chercher ma Taranis, j'ai remplacé la Tattu niquée par une saine que j'ai solidement accroché avec le vieux velcro (espérant assister à un miracle) et.. "brouf" 🔥 = plus de bip rassurant mais à la place, la douce odeur du circuit imprimé cramé 🥴
    3 points
  31. Ca y est j’ai reçu le phantom hd qui en fait est un smart hd. J’ai l’impression que les phantom ne sont plus vendu et tant mieux car le smart est plus costaud… Je confirme que ça vole comme un tadpole mais en hd. On se croirai à bord d’un 5". Ca part vite et vole super bien…. Il n’y a pas cet effet de flotter comme sur beaucoup de toothpick. Le seul point negatif c’est la camera qui est une nano v2 et j’ai horreur de cet effet violacé sur les arbres…. Des qu’elles sont dispo, je lui collerai une nebula pro.
    3 points
  32. Il y a quand même un gros défaut avec le système DJI. Je m'explique. J'ai fait 4 lipos avec le Smart HD, l'éclate totale. En rentrant je me dis que ça fait plusieurs jours que les lipos 1S du mobula sont chargées et qu'il faut les vider. Je mets la faceplate + rapidfire sur le masque et là c'est le drame. C'est quoi cette image pourrie et ces glitches partout ?! Bordel on prend trop vite goût à la HD, pourtant j'ai juste une mobula nano sur le Smart HD. Pfff j'adorais ce quad, mais ça fait mal de revenir à l'analogique. Je crois que je vais me chercher un whoop, enfin un petit quad avec des ducts en 3S HD, mais on dirait qu'ils sont tous en 4S.
    3 points
  33. Bonjour à tous, Une petite vidéo que j’ai faite avec le minuscule Micro Hexacoptère Firefly et une Camera Insta Go 2. Quand je pense qu’il y a 10 ans j’avais mis un caméscope sur un hélico RC : 10 fois plus cher et compliqué pour un résultat 10 fois moins bien !! Marc
    3 points
  34. Il s'est longtemps dit qu'il y avait une différence de latence, mais ça n'a jamais été confirmé à ma connaissance par Trappy. Dans un live assez récent, qqun lui pose la question concernant le nombre de channels (8 vs 12). Il a fait une réponse assez bizarre ou il ne parle pas de latence, mais il dit qu'il vaut mieux se mettre en 8 channels, mais que si on est obligé d'être en 12, alors on peut se mettre en 12... Il a dit qu'il ne pouvait pas expliquer pourquoi sans dévoiler des "secrets" de conception 😉 Bref, pas très clair. Si qqun à une source avec des mesures précises, je suis curieux aussi 🙂 La latence s'additionne bien, il faut voir le pilotage en FPV comme une boucle où le temps pris par chaque composant ajoute à la boucle et augmente donc la latence globale. Inversement, chaque ms de gagnée quelque part réduit d'autant le temps de la boucle, et donc la latence globale. Bardwell l'explique très bien dans cette vidéo, à partir de 6 minutes (mais l'ensemble de la vidéo reste intéressant) :
    3 points
  35. Bonjour, Tout est dans le titre 🙂 https://www.amazon.es/dp/B08SC8MVB1?psc=1 Prix sympa il me semble pour du vendu/expédié par Amazon A+
    3 points
  36. 1000 % d'accord avec ça! l'idéal c'est même d'avoir des "jumeaux" pour optimiser le matos de réparation (spare d'hélices, moteurs, bras). Mais avoir deux quads qui peuvent "manger" les mêmes lipos, c'est LA règle d'or qui "sauve" les sessions, et évite de la frustration extrême.
    3 points
  37. Petit article au sujet de la nouvelle caméra Caddx Polar StarLight ➡️ https://www.wearefpv.fr/caddx-polar-starlight-20210714/ Ca commence à faire du choix pour un système fermé 😛
    3 points
  38. Mise à jour de ce bon vieux Mark4, en full DJI, vidéo & radio 🙂 Aucun problème d'emplacement pour le vista et la caméra Nano ! La longueur du câble entre la nano et le vista (12cm) est "juste" mais ça passe 😉
    3 points
  39. Je viens de faire les premiers vols avec le Smart HD. Gros dépucelage, à la fois en HD, avec un 2.5" et en crossfire. Je dois dire que je suis épaté ! Alors certes on sent bien que la nebula nano n'offre pas la meilleure qualité d'image, mais en venant de l'analogique c'est déjà un autre monde. J'ai testé dans un petit bois où j'avais l'habitude de voler en analogique, et dans les conditions où je l'ai trouvé aujourd'hui, avec des herbes hautes partout, ça aurait été involable, là au contraire c'était fun de se ballader au milieu des branches et faire des zig zag entre les hautes herbes. La bonne surprise est de m'être rendu compte que je pouvais régler tous les params de BF direct dans les lunettes, je ne m'y attendais pas. Le Smart HD est vraiment sain, dès les premières secondes on se sent en confiance. Et comme le disait le test et les retours ici, le fait qu'il soit silencieux est un vrai plus quand on vole pas loin d'habitations. Je n'avais pas l'impression de gêner qui que ce soit, et à quelques mètres je ne l'entendais plus. J'ai fait juste des vols cools pour roder gentiment les lipos, et mes doigts, et j'ai pu faire des vols de 5min en laissant 30% de jus dans la batterie, avec des cnhl 450mAh 3S. Bref, vous vous l'aurez compris, je suis content à tous les niveaux. Je le passerai sans doute en nébula pro le jour où elles seront en stock, et peut être lui mettre un vifly mini, parce que vu les spots où je vole, je crains de vite perdre la bestiole. Merci pour les différentes reviews et tutos, que ce soit pour le choix du quad, de la conf du crossfire, le delock du vista, c'est du 100% WAF ce quad 🙂
    3 points
  40. Bien joué d'avoir trouvé la source du problème. Il n'y a pas de honte à avoir, au contraire c'est cool d'avoir donné la solution 🙂
    3 points
  41. bon je reviens avec de bonne nouvel 😁 mais également un énormément de honte 😅 , la bonne nouvel c'est que ça y est mon tiny quad vole !!! par contre j'ai honte car il s'agissait tous simplement d'une inversion de rotation moteur combiné avec une inversion des hélices , mais grâce a l'article que tu m'as envoyé et au schéma qui si trouve j'ai pue corrigé mon erreur . mille excuse pour cette erreur de débutant ainsi que de vous avoir fait perdre votre temps avec un noob comme moi 🙏 et je vous remercie infiniment de votre patience ainsi que de votre aide , sa fait plaisir de voire que l'on est pas tout seul a galéré derrière son ordinateur 👍 peut être a bientôt pour de nouvel aventure ^^
    3 points
  42. SAlut, sujet mainte fois évoqué ... regardes du coté des Tuto de @WavyHertZ tu y trouveras surement la solution. Plus quelques sujets sur ce thème https://labo.sitagg.com/2019/05/20/r9-mise-en-oeuvre-simple-de-la-solution-long-range-de-frsky/ https://forum.wearefpv.fr/topic/15382-flasher-un-rx-access-vers-une-radio-accst/?tab=comments#comment-180562 https://forum.wearefpv.fr/topic/15200-module-frsky-r9m-et-recepteur-en-access-et-taranis-qx7-en-accst-comment-faire/?tab=comments#comment-178974
    3 points
  43. Salut, oui cette frame inspire vraiment la confiance aussi bien pour la place que pour la solidité (enfin on verra après quelques gamelles 😉 ) Pour le nombre d'aimants, non c'est juste pour le RPM filter qu'il faut faire gaffe et le modifier si besoin. 14 pôles (aimants) dans les moteurs 22XX, 23XX, 24XX 12 pôles (aimants) dans les moteurs 08XX, 11XX, 12XX, 13XX, 14XX, 16XX
    3 points
  44. On dirait une fourmi qui trimballe ses reserves pour l'hiver 🙂
    3 points
  45. Hello tous Je vais essayer d'attribuer un avis à chacun de mes principaux achats liés au FPV, dans l'ordre 🤓 (début des conneries en 2016) 1) Runner 250 Walkera (avec ses lunettes FPV à la con et sa Devo7 du même nom) = le pire achat possible, 100% de la sous merde (il a finit moissonné dans un champ en Beauce) 2) Taranis X9D = RAS, radio géniale toujours en service + Module orange multiprotocole (pour le dsmx de l'Inductrix) = de la daube, très capricieux, il n'a fonctionné que grâce à l'intervention d'un certain "lapin fou" (le Dieu FRsky) + Blade Inductrix (X2) = bien pour celui qui connait queude et découvre la discipline (moi à l'époque) + HD3 = parfaites 3) Vortex 150 = jouet génial, fait dans le même métal que Goldorak (ou le chibre de Rocco Sifredi) je l'ai usé jusqu'à la corde 4) Moby X2 de chez Helipal = bonne tronche mais super difficile à piloter (c'est une enclume sous motorisé) bref, pas une bonne idée du tout pour commencer 5) HDO + Rapidfire = un chouille mieux que les HD3, pas une révolution 6) Mojo 230 = je le conseil à tous, il est tout simplement parfait et incassable (même bois que le 150) 7) Rooster (Kiss) = premier machin "home made", vole très bien mais pas de quoi pleurer face à mon Mojo "référent", preuve que le DIY n'est pas 1000X mieux que le tout fait.. (mention spéciale à Azko qui à supporté mes 1000 et une questions en MP, sans lui cette première réalisation aurait été tout autre : merdique) 8] BabyHawkR Emax = redoutable jouet, lui aussi je l'ai usé jusqu'à la corde (il fonctionne toujours mais fait dorénavant un bruit de crécelle de merde) 9) Iflight 2.5 = 2e home made, tout y rentre au chausse pied. C'est une vraie fusée (en 4s), j'ai énormément joué avec, une vraie réussite ! 10) Tank en titane 5" = 3e home made, 100% home made pour le coup (..) C'est une merde dépourvue de tout intérêt à piloter (mais bon, fallait essayer) 11) TinyHawk Emax = super stable et super ennuyeux (accu 1s de merde en plus Pfffffff) achat à oublier, sans intérêt 12) Beta75X = toujours en service, incassable grâce à la canopy faite par le pote de MotardQuick, il est des plus "flou" à piloter mais permet de faire le con dans un mouchoir de poche, il vole encore presque tous les jours 13) Nimbus 195 = typique de l'achat idiot, sans ce fumier cette ordure de MotardQuick (🙄) je ne l'aurait pas acheté. Bon sinon il est magnifique et supporte de voler dans la merde (ou la neige) mais son utilisation est chiante et son comportement peu agréable, je ne l'utilise jamais 14) Beta85X HD = c'est une merde sans aucun attrait, il est sous motorisé et sa cam FPV est une horreur, une vertu cependant, les films HD qu'il peut faire sont de bonne qualités. Son comportement est détestable, à éviter en courant 15) SL5v2 AstroX = home made, une fusée redoutable à la vivacité effrayante (pour moi s'entend) j'adore cette vérole ! 16) GEPRC 4K = enclume de super qualité, mou du g'nou qui tient plutôt bien au vent, avec lui faut oublier les voles rock&roll (même catégorie que le 85X en mieux de partout) la partie FPV de la Tarsier est bonne, par contre les films 4K eux sont moins chicos que ceux de la turtle. Alors pareil, ne pas l'avoir acheté n'aurait pas été si con.. 17) Apex DJI avec casque du même nom = home made, la légèreté et la vivacité d'un cageot d'endive.. sinon l'image est belle (et le casque merdique) j'ai assez peu volé avec à cause du chikungunya grimpant19 (mais qu'il est loin le comportement de mon SL5 chéri) je reste dubitatif sur cet engin, il faut que je vole d'avantage avec 18) Toothpick HX115 = d'enfer, je retrouve l'inertie et les ressources de mes 5" tout en restant dans mon jardin, de plus comme il pèse nibe, il se relève des crashs en rigolant ! Je me félicite à chaque lipo de l'avoir acheté ! En marge (gadget) : Q200 (chargeur & station de soudure) = vraiment un chouette appareil, sauf ce ventilateur de merde qui tourne quoi qu'il arrive Pffffffff Chargeur Quatro Dynamite = royal TS100 = comme tout le monde, super ! Sac à dos ThinkTank FPVsession & Torvol : indispensable(s) Déchargeur ISDT = génial pour essayer de préserver ses duracel (surtout en ce moment où les 5" pioncent) Testeur ISDT = indispensable Crossfire (de manière générale) = génial Antennes à la con LZR long range (kit) = achat à la con lui aussi, jamais vu de diff RF Power Meter V2 = jamais utilisé (pis pour quoi faire, mais quelle burne) FatsharkTransformerHD = je ne me fais pas à ce truc mais il est super pour les visiteurs, pis son écran amovible (avec un pied tripode en plus) est génial pour régler l'OSD Une imprimante 3D (XYZ) = je me suis lassé en 1 mois 1/2.. résultat trop bof pour moi J'en oubli forcement, mais il y a là le plus gros 😌 Kcnarf.
    3 points
  46. Comprendre et parler à son GPS NEO-M8 Introduction Cet article vous aidera (ou pas, car il reste un peu technique) à comprendre ce qu'est cette puce GPS que vous avez acquise et comment réussir à lui parler afin de recevoir ce qu'elle est censée faire. De trop nombreuses questions reviennent en boucle et trop de tuto contiennent des tâtonnements qui induisent souvent à l'erreur. Il traite uniquement des puces ublox M8 équipant les BN-220, BN-880 (et d'autres encore). N'achetant que les chinoiseries ci-dessous, je vous joins le lien pour vous faire une idée: Beitian BN-180 (à oublier) Beitian BN-220 https://www.banggood.com/custlink/DDvYILDKEw Beitian BN-880 https://www.banggood.com/custlink/vmmESLmGr3 Table des matières Le matériel (hardware) Connectique et communication Interconnexion Installation du logiciel Connexion au GPS Sauvegarde de la config / Backup Configuration du GPS et navigation dans la config Restauration d'une config Réinitialisation usine du GPS Vitesse et Optimisation de l'UART Les constellations de satellites Définition du modèle dynamique Fréquence de rafraichissement (rate) Les protocoles NMEA, UBX, RTCM et filtrage Les messages NMEA et UBX Checklist configuration GPS Configuration Betaflight/Emuflight Commandes CLI serialpassthrough et gpspassthrough Conclusion 1 - Le matériel (hardware) Ces modules GPS contient principalement: ⦁ une puce u-blox M8030-CT : C'est un microcontrôleur intégrant un system de réception satellite. Un microcontrolleur, cela veut dire qu'il embarque de la mémoire flash pour stocker son programme, un microprocesseur, la mémoire vive (RAM), et des ports d'entrée/sortie pour communiquer avec l'extérieur. J'ai lu le datasheet pour vous. Si cela vous intéresse, vous pouvez le consulter à cette adresse : https://www.u-blox.com/sites/default/files/products/documents/u-blox8-M8_ReceiverDescrProtSpec_UBX-13003221.pdf ⦁ Une antenne GPS : C'est cette antenne qui va capter les signaux des GPS et les acheminer vers le microcontrôleur. Il est important que cette antenne pointe vers le ciel, ne soit pas recouverte (même de plastique, scotch, ...) et soit éloignée de toute source de perturbation/parasite afin de capter quelque chose (ESC, moteur, Antenne VTX, métaux, ...). Elle est sensible aux ondes. (optionel - BN220/BN880) une pile pour la sauvegarde des paramètres (BBR - Battery Backed RAM). Si votre GPS perd sa config, c'est qu'il n'a pas de batterie (BN-180) ou que celle-ci est morte... (optionel - BN880) Boussole électronique Sur le BN-220, il y a deux LEDs: 1 bleue clignotante : Elle indique l'utilisation de l'UART. Si elle est éteinte, c'est que le GPS n'envoie pas de données sur l'UART, cela peut être un comportement normal. Si elle clignote vite, c'est que le GPS envoie plein de messages 1 rouge clignotante : Elle indique que le GPS a un fix 2D ou 3D et que votre drone est prêt à voler 2 - Connectique et communication Pour commencer, ce module nécessite une alimentation en 5V (ne pas mettre plus, il grille facilement). Donc vous retrouverez logiquement un + (VCC) et un - (GND). Ensuite, une interface de communication série. J'entends au loin : C'est quoi une interface série ? C'est une manière de communiquer (ancestrale, date des années 1970) qui permet d'envoyer les messages caractère après caractère, bit après bit sur un et un seul fil (cela peut être long et lent). C'est une communication unidirectionnelle (dans un seul sens), si les deux parties veulent se parler, il faudra prévoir 2 fils, un pour chacun : un fil sur lequel il écoute (RX) et un fil sur lequel il parle (TX), toujours un caractère après l'autre ... On définit les caractéristiques d'un port série par plusieurs paramètres (ex 9600,8,N,1): ⦁ la vitesse en Baud (bits par secondes). Par exemple : 9600, 57600, 115200... ⦁ le nombre de bits pour former un caractère : en général 8 bits (un octet) pour former un caractère ASCII ⦁ la parité (vérification de l'intégrité): Aucune dans notre cas (N) ⦁ le nombre de bits stop (indique la fin du mot): 1 dans notre cas L'interface (le port) du microcontrôleur gérant un port série s'appelle une UART (tient, ça vous dit quelque chose ?). Donc une UART parle à une autre UART à une certaine vitesse. Si vous n'avez pas la même configuration de chaque côté, vous ne comprendrez pas le message, comme si vous parlez deux langues différentes... 3 - Interconnexion Bon maintenant qu'on a fait le tour du propriétaire, passons aux choses sérieuses. Pour la configuration initiale, je recommande l'utilisation d'un adaptateur USB vers série. Il en existe de nombreuses versions, mais je recommande les FTDI qui ne sont pas chers et très efficaces. Le principal intérêt est l'auto-détection de la vitesse du port. Pour les bidouilleurs, vous le réutiliserez à de très nombreuses occasions (jailbreak, Hack, ...) Voici le mien : https://www.banggood.com/custlink/vmvE8aK3Yc Vous pouvez utiliser un arduino, perso, je vois pas l'utilité car vous vous complexifiez grave la tache. Je dis ça, mais je configurais mes ESC BLHeli avec l'arduino au début... Pour la suite, vous pourrez directement utiliser le contrôleur de vol de votre drone, mais pour simplifier la configuration initiale, l'utilisation d'un adaptateur est recommandée. Donc, une UART possède un TX (fil pour la transmission) et un RX (fil pour la réception). Évidemment, pour que deux UART se comprennent, il faut qu'un TX soit connecté à un RX et vice-versa. On parle avec la bouche -TX - à une oreille -RX-. Cela fait un branchement tel que celui-ci : Le câble du GPS est fourni en règle générale avec le connecteur pour l'adaptateur série, pas de soudure à prévoir, propre et simple. Ne pas oublier de positionner le jumper sur 5V (en jaune), bien qu'en regardant le datasheet, il se peut que cela fonctionne en 3,3V ... 4 - Installation du logiciel Rendez-vous à cette adresse pour télécharger u-center pour windows : https://www.u-blox.com/en/product/u-center Pour l'installation, à vous de jouer ... 5 - Connexion au GPS Après démarrage, on arrive sur une fenêtre assez austère sur laquelle, on va commencer à sélectionner le port COM (l'UART) du PC et sa configuration actuelle: Dans "receiver"on commence par sélectionner l'option "Autobauding" qui va nous éviter de tester les valeurs de vitesse et faire la recherche pour nous (attention, cela n'est garanti que dans le cas de l'utilisation de l'interface FTDI ). Puis on sélectionne le port (COM5 dans mon cas), ce qui va connecter automatiquement le PC au GPS. Si vous ne vous êtes pas trompé sur le port, le logiciel va automatiquement chercher la vitesse du port et se connecter. Vous pouvez visualiser cela en bas, dans la barre d'état avec la référence de la puce GPS, le port série et sa vitesse, le protocole NMEA ou UBX : 6 - Sauvegarde de la config / Backup Maintenant que l'on a établi la connexion, on va commencer par faire une sauvegarde de la configuration actuelle, puis réinitialiser la config, ce qui va nous permettre de vérifier qu'on a un GPS fonctionnel à l'autre bout : Puis, on sélectionne un dossier et un nom de fichier pour votre fichier de sauvegarde (1), puis on lance la sauvegarde en appuyant sur le bouton "Transfer" (2) Une fenêtre va s'ouvrir avec la progression du dump de la mémoire du GPS : Oubliez les erreurs (message rejected), le soft est fait pour un tas de puces GPS bien plus sophistiquées que le M8 et le dump ne fait pas dans la dentelle... 7 - Configuration du GPS et navigation dans la config Après la sauvegarde, nous allons commencer par remettre en configuration usine le GPS. Accédons à la configuration: View - > Configuration View qui va ouvrir la fenêtre de configuration. Mais avant, apprenons à naviguer dans la fenêtre de configuration : La zone à gauche (1) permet de sélectionner la famille de paramètres. La zone à droite (2) les différents paramètres et leur valeurs (que vous pouvez visualiser ou modifier). Le bouton "send" (3) permet de sauvegarder. Attention : le bouton "send"applique les valeurs, les rend fonctionnelles sans les enregistrer de manière permanente dans la mémoire non volatile (NVRAM). Si vous redémarrez votre GPS, toutes les valeurs modifiées seront effacées. Cela vous permet de tester une modification sans risquer de briquer votre GPS. Vous revenez aux valeurs précédentes par redémarrage du GPS. Exception : dans la Zone 1, entrée "CFG (Configuration)", l'entrée sur la gauche "Save current configuraion" suivi d'une validation par "Send" rendra définitves toutes les modifications apportées à la config. Il est important de comprendre cette notion de "running config"(configuration en cours d'exécution sur le GPS) et de "startup config" (NVRAM - configuration appliquée à chaque redémarrage). Et aussi de ne pas oublier de copier la running-config dans la startup-config si l'on est satisfait du résultat, sinon tout est perdu au prochain démarrage ... À propos : en bas de toutes les fenêtres se trouve un cadenas. Ce cadenas vous indique si la page est protégée ou pas. Si le cadenas est fermé, la visualisation va s'arrêter de défiler ou l'appui sur un bouton n'aura aucune action. Pour ouvrir le cadenas, il suffit soit de cliquer sur le cadenas, soit d'appuyer sur un bouton - "Send" par exemple - pour libérer la page. 8 - Restauration d'une config Ok, je vous ai montré comment sauvegarder votre config initiale, au cas où... mais à tout moment, lorsque vous êtes satisfait de votre config, vous pouvez la sauvegarder, l'archiver sur votre PC, la dupliquer sur vos autres GPS, la partager avec vos copains... ce que vous voulez. Fini les fastidieuses reconfigurations de GPS, il suffit de réinjecter un fichier de config, on sauvegarde et fini ! Demandez à vos copains une config fonctionnelle et optimisée, injectez dans le vôtre et partez voler direct sans même avoir à comprendre le pourquoi du comment... personne ne vous l'avait dit celle-là ? Un fichier de config de GPS est de la sorte : MON-VER - 0A 04 A0 00 52 4F 4D 20 43 4F 52 45 20 33 2E 30 31 20 28 31 30 37 38 38 38 29 00 00 00 00 00 00 00 00 30 30 30 38 30 30 30 30 00 00 46 57 56 45 52 3D 53 50 47 20 33 2E 30 31 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 50 52 4F 54 56 45 52 3D 31 38 2E 30 30 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 47 50 53 3B 47 4C 4F 3B 47 41 4C 3B 42 44 53 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 53 42 41 53 3B 49 4D 45 53 3B 51 5A 53 53 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 CFG-ANT - 06 13 04 00 1B 00 F0 B9 CFG-DAT - 06 06 02 00 00 00 CFG-GNSS - 06 3E 3C 00 00 20 20 07 00 08 10 00 01 00 01 01 01 01 03 00 01 00 01 01 02 04 08 00 01 00 01 01 03 08 10 00 00 00 01 01 04 00 08 00 00 00 01 03 05 00 03 00 00 00 01 05 06 08 0E 00 01 00 01 01 CFG-INF - 06 02 0A 00 00 00 00 00 07 07 00 07 07 00 CFG-INF - 06 02 0A 00 01 00 00 00 07 07 00 07 07 00 CFG-ITFM - 06 39 08 00 F3 AC 62 2D 1E 03 00 00 CFG-LOGFILTER - 06 47 0C 00 01 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 00 CFG-MSG - 06 01 08 00 0B 30 00 00 00 00 00 00 CFG-MSG - 06 01 08 00 0B 33 00 00 00 00 00 00 CFG-MSG - 06 01 08 00 0B 31 00 00 00 00 00 00 CFG-MSG - 06 01 08 00 0B 01 00 00 00 00 00 00 CFG-MSG - 06 01 08 00 21 08 00 00 00 00 00 00 Au début de la ligne, on a la section suivit des valeurs. On ne va pas aller plus loin, mais si comme moi, vous apprenez à lire directement, vous identifiez très vite les problèmes. Ce fichier peut être réinjecté d'un coup, vous évitant de parcourir toutes les sections pour modifier les valeurs. Comme pour le backup, on retourne dans "tools / Receiver configuration". On sélectionne le fichier que l'on veut réinjecter (1). Et on appuie sur "Transfer file -> GNSS" (2). Remarques : malgré le fait qu'il soit proposé (à gauche de la flèche 2) de sauvegarder tout en NVRAM (paramètres appliqués à chaque redémarrage). J'ai eu de nombreux cas ou cela ne marchait pas. Il est conseillé de doubler la sauvegarde permanente avec un enregistrement manuel dans la section configuration UBX-CFG comme cité un peu plus haut. il se peut pour que vous ayez à charger la configuration deux fois dans le cas ou la vitesse de communication du port série est modifiée durant le transfert. En effet, quand la vitesse est changée, le logiciel va rechercher automatiquement (autobauding) la nouvelle vitesse, et pendant ce temps-là quelques lignes de commandes seront oubliées et en erreur (timeout). Dans ce cas, il vous faut à nouveau recharger la config qui se terminera sans erreur cette fois-ci car il n'y aura pas de perte de transmission. Si vous ne voulez pas vous embettez, vous chargez deux fois la config tout le temps, il y aura 100% de réussite. 9 - Réinitialisation usine du GPS Les GPS reçut de chine où d'ailleurs sont parfois (voire souvent) déja configuré pour un usage qui n'est pas forcément le nôtre. Au lieu de galérer pendant des heures pour comprendre ce qui ne va pas, il est plus simple de repartir de 0. Alors, voici la manière de faire un retour à la config usine. D'abord, on retourne dans la configuration du GPS. "View" -> "Configuration View". On sélectionne la section "CFG" (1), puis "Revert to default configuration" et on valide avec "Send". Tous les paramètres usine seront restaurés, en incluant la vitesse du port (mais si vous êtes en Autobauding, le système va automatiquement basculer la vitesse, sinon le faire manuellement vers 9600 - visible en bas à droite dans la barre de status). Voilà, votre GPS est en configuration usine, seuls les messages NMEA sont envoyés vers la FC. Maintenant on va pouvoir optimiser ... 10 - Vitesse et Optimisation de l'UART Ok, la vitesse du port série définit la vitesse à laquelle transitent les informations échangées entre la FC et le GPS. Plus cette vitesse est élevée, plus le GPS va pouvoir envoyer de volume d'information. Pourquoi a-t-on besoin de changer la valeur par défaut ? Le GPS communique à la FC des messages sur le port série. Ces messages sont par exemple, la vélocité, l'altitude, l'heure, la position géographique, la précision, les infos sur les satellites... Ces messages sont répétés à une fréquence de rafraichissement. Par défaut, c'est 5Hz soit 5 fois par seconde. Un peu de maths : Typiquement, un GPS "tuné"envoie 200 caractères 5 fois par secondes plus les infos satellite (400 caractères toutes les secondes). soit un total de 1400 caractères toutes les secondes. Le port série consomme 10 bits pour chaque caractère (8 pour le caractère + 1 bit start + 1 bit stop). Les données à communiquer sont donc de 1400 caractères x 10 bits = 14000 bits toutes les secondes. Une interface série configurée a 9600 bauds (défaut) ne peut faire transiter (au maximum dans les meilleures conditions) 9600 bits en une seconde... ça passe clairement pas. Exemple reproduit pour vous: Je configure en 9600 (3), UART1 est à 100% d'utilisation (2), et 5509 octets restent sur le carreau (3). La théorie aurait voulu plutôt 4400 que 5500, mais il y a toujours des différences entre la théorie et la pratique... d'où l'utilité de booster encore plus. On passe à 115200 et voila le résultat. La première barre représente l'utilisation instantanée et celle du dessous le maximum. On a de la marge. Attention, il est important que les deux UART qui communiquent entre elles aient les mêmes capacités. La FC de nos drones supporte jusqu'à 115200 bauds. Il ne sert à rien de booster notre GPS au-dessus, il ne pourra pas communiquer avec la FC. 115200 ou 57600 sont de bonnes valeurs. Avec une valeur comme 115200, on n'est pas prêt de perdre des messages... Pour configurer la vitesse de l'UART du GPS, sélectionner "PRT (Ports)" dans la fenêtre de configuration et sélectionner le "Baurate" souhaité pour la target "1 - UART1". Valider avec "Send". Ci-dessous, la config recommandée dans les tutos. Comme d'habitude, n'oubliez pas de sauvegarder dans la NVRAM si besoin (voir chap 7). 11 - Les constellations de satellites Il existe plusieurs constellations de satellites. La puce M8 est capable de recevoir les grandes familles suivantes : GPS: Constellation de 32 satellites du département de la défense Americaine GLONASS: Constellation de 24 satellites du département de la defense Russe GALILEO: Constellation Europeene de 30 satellites BEIDOU: Constellation Chinoise de 37 satellites Parmi ces systèmes, nous ne pouvons en sélectionner que 3 simultanément. J'ai mis en vert ceux qu'il faut activer (par défaut nous avons GPS,GLONASS,QZSS). Pour configurer, sélectionner GNSS dans la fenêtre de configuration et cocher les checkboxs "Enable" pour les constellations que vous souhaitez (rajoutez Galileo - retirer BeiDou). Valider avec "Send". Ci-dessus, la config optimisée. Comme d'habitude, n'oubliez pas de sauvegarder dans la NVRAM (voir chap 7). Pour vérifier la config, c'est "View"dans le menu, puis "Messages View". Dans la fenêtre, sélectionner dans la partie gauche UBX->MON->GNSS On peut voir dans la ligne "Current enabled system" ceux activés avec un petit rappel que l'on peut en avoir que 3 ... 12 - Définition du modèle dynamique C'est quoi le modèle dynamique ? Le GPS possède plusieurs algorithmes de calcul de la position optimisés en fonction du comportement sélectionné (stationnaire, piéton, vélo, automobile, avion ...). Le calcul est plus rapide et plus précis s'il correspond au mode. Il existe 10 modes. D'après ce que j'ai lu dans le datasheet, celui qui correspond le mieux à l'utilisation de nos drones est le mode "0-Portable". Mais les dev de Betaflight considèrent d'autres valeurs ansi que les divers tutos sur le net. Je vous laisse libre de tester. Pour info, voici la liste des modes : Pedestrian est un peu léger (108km/h à l'horizontal et 72km/h en vertical). Airbone, la précision est moins bonne. Portable semble effectivement un bon compromis ... Pour configurer, dans la fenêtre de configuration, on se déplace à la section "NAV5" et on sélectionne ce que vous souhaitez. Valider avec "Send". Comme d'habitude, n'oubliez pas de sauvegarder dans la NVRAM si besoin (voir chap 7). 13 - Fréquence de rafraichissement (rate) On peut modifier la fréquence à laquelle le GPS récupère les données des satellites et calcule ses mesures. Chaque calcul génèrera en retour des messages transmis à la FC au travers de l'UART. Chaque calcul solicitera le CPU et ses ressources. Plus la fréquence est élevée, plus le GPS consomme électriquement et génèrera un grand volume de messages. Dans le datasheet, il est préconisé 1Hz/1000ms (un calcul par seconde - le paramètre par défaut). C'est, d'après eux, suffisant pour tous les usages. La plupart des tuto sur le net recommandent 5Hz, Betaflight initialise aussi à cette valeur ... pourquoi pas ? Etre trop gourmand va résulter en un calcul de la position impossible ou trop de données envoyées sur l'UART. Pour configurer les "rates" du GPS, sélectionner "RATE (Rates)" dans la fenêtre de configuration et modifier "Mesurement Period" avec la valeur souhaitée... Valider avec "Send". Ci-dessus, la config optimisée avec la recommendation. Comme d'habitude, n'oubliez pas de sauvegarder dans la NVRAM (voir chap 7). Pour vérifier, ouvrir la console affichant les trames de packets envoyé et reçus : On retrouve bien 5 blos de messages dans la même seconde. 14 - Les protocoles NMEA, UBX, RTCM et filtrage NMEA qui veut dire "National Marine Electronics Association", édité par l'association du même nom, elle a pour but de définir un standard d'interface pour l'industrie électronique. Le standard NMEA autorise l'addition de messages propriétaires spécifiques. La seule obligation est que ces messages doivent être tous préfixés par une mnémonique identifiant le constructeur. Et devinez quoi ? u-blox, le fabriquant de la puce NEO-M8N, a choisi le préfix UBX. Puisque le standard l'autorise, son protocole peut se substituer totalement à NMEA. C'est pour cela que vous avez le choix dans Betaflight/Emuflight/INav entre le protocole NMEA ou UBX. À non ... les développeurs ont confondu le nom de la société et le nom du protocole... vous trouverez UBLOX dans le choix du protocole à la place de UBX ... personne ne peut être parfait. Faudrait peut-être que j'ouvre un ticket ... Pour être complet, il y a aussi un autre protocole, RTCM (Radio Technical Commission for Maritime Services), utilisé pour améliorer la précision du GPS en lui fournissant des informations de correction de position... dans tous les tutos, on nous demande d'ajouter ce protocole en entrée, perso, il n'y aucune référence à un message RTCM dans le code de Betaflight. Comme moi, vous pouvez le retirer, cela ne changera rien, et mettez "0+1 - UBX+NMEA" en "Protocol in". Alors, maintenant que les présentations sont faites, il va falloir indiquer au GPS les protocoles que l'on va supporter dans les échanges GPS vers FC et vice-versa. Pour cela on retourne dans "PRT (Ports)" dans la fenêtre de configuration et sélectionner le "Protocol in" et "Protocol out". Valider avec "Send". "Protocol in" : C'est ce que la FC va envoyer au GPS. Donc messages de configuration du GPS. "Protocol out" : C'est ce que le GPS va envoyer à la FC. Ci-dessus, je laisse les 2 protocoles, comme ça, le choix vous appartient de sélectionner l'un ou l'autre dans votre FC ... mais moi, le choisis "0 - UBX" car je n'utilise par NMEA. Il est à bien noter que cette configuration n'active pas les protocoles. C'est un filtre que l'on met sur l'UART dans le sens TX (Protocol out) et RX (protocol in). Si vous n'autorisez pas les protocoles, les messages correspondants seront automatiquement mis à la poubelle, d'où l'importance de définir correctement ces champs. Comme d'habitude, n'oubliez pas de sauvegarder dans la NVRAM si besoin (voir chap 7). 15 - Les messages NMEA et UBX Là, on rentre dans le vif du sujet. Comment on configure le GPS, comment la FC reçoit le fix, les coordonnées géographiques, la vitesse, la distance ? Tout échange de données entre la FC et le GPS est basé sur une notion de message. Exemple : Pour effectuer un reset de la position Home, la FC envoie au GPS un message CFG-RST avec le protocole UBX (UBX->CFG-RST) En fait, chaque fois que, dans l'interface, vous sélectionnez une section, et appuyez un "Send", vous envoyez un message au protocole UBX sur l'UART... Même chose pour le sens retour, le GPS vous envoie des messages. Exemple : un message UBX - NAV - POSLH envoyé à la FC avec la position géographique, la hauteur et l'estimation de la précision. Les protocoles UBX et NMEA définissent des centaines de messages différents. Activer tous les messages saturerait sans aucun problème le lien entre les UARTs résultant en la perte de beaucoup d'information. Par contre, ne pas transmettre les messages attendus par Betaflight résulterait en un lock impossible, pas d'info sur la vitesse ou la position géographique. L'optimisation va nous permettre de définir seulement les messages que Betaflight/Emuflight et Inav attendent et filtrer les autres, donc optimiser le CPU, l'utilisation des UARTs et garantir 100% des fonctionnalités. Pour cela il faut d'abord lister dans le code de Betaflight les messages utilisés pour la navigation. Le fichier qui contient le code est celui-ci : https://github.com/betaflight/betaflight/blob/master/src/main/io/gps.c Nous allons retrouver 3 définitions de messages de navigation pour NMEA et 5 pour UBX : #define FRAME_GGA 1 /* Global Positioning System Fix Data */ #define FRAME_RMC 2 /* Recommended Minimium Data */ #define FRAME_GSV 3 /* GNSS Sattelites in View */ enum { PREAMBLE1 = 0xb5, PREAMBLE2 = 0x62, CLASS_NAV = 0x01, CLASS_ACK = 0x05, CLASS_CFG = 0x06, MSG_ACK_NACK = 0x00, MSG_ACK_ACK = 0x01, MSG_POSLLH = 0x2, /* Geodetic position solution */ MSG_STATUS = 0x3, /* Receiver navigation status */ MSG_SOL = 0x6, /* Navigation solution information */ MSG_VELNED = 0x12, /* Velocity solution in NED frame */ MSG_SVINFO = 0x30, /* Space vehicle information */ MSG_CFG_PRT = 0x00, MSG_CFG_RATE = 0x08, MSG_CFG_SET_RATE = 0x01, MSG_CFG_NAV_SETTINGS = 0x24 } ubx_protocol_bytes; Si vous voulez connaitre le contenu de chacun des messages, vous trouverez la définition dans le datasheet fourni au début de l'article. Nous allons donc restreindre l'envoi de messages dans le GPS à ces messages seuls. Il est à noter que si, dans le futur, les développeurs de Betaflight rajoutent des fonctionnalités basées sur d'autre messages, il faudra venir les rajouter ... de plus je laisse les messages NMEA dans l'étude, mais, perso, je les retire car je n'utilise que UBX comme protocole. Pour cela on retourne dans Configure - > MSG (Messages). Vous allez devoir sélectionner en premier le message souhaité, puis sélectionner l'interface sur lequel le message sera envoyé (nous c'est l'UART1). Il est inutile de sélectionner les autres interfaces, les laisser consommerait des ressources inutiles. A côté se trouve le coefficient diviseur : si vous laissez 1, cela veut dire que le message sera envoyé à tous les cycles du rate (paragraphe 13) que vous avez défini. Si vous mettez 2, c'est une fois tous les deux cycles et ainsi de suite. Cela vous permet de limiter la fréquence de certains messages. Nous allons l'utiliser pour limiter l'envoi des données sur les satellites qui a une importance relative comparée aux coordonnées géographiques ou la vélocité ... Voici ce que je recommande: Commencer par retirer la totalité des messages envoyés. Comme ça, c'est clair. Si vous réussissez, la diode bleue s'arrête totalement de clignoter, plus aucun message n'est envoyé. Puis ajouter ces messages : 01-06 NAV-SOL, Interface UART1, Diviseur 1 01-03 NAV-STATUS, Interface UART1, Diviseur 1 01-30 NAV SVINFO, Interface UART1, Diviseur 5 01-12 NAV-VELNED, Interface UART1, Diviseur 1 01-02 NAV-POSLLH, Interface UART1, Diviseur 1 F0-00 NMEA GxGGA, Interface UART1, Diviseur 1 (optionel) F0-03 NMEA GxGSV, Interface UART1, Diviseur 1 (optionel) F0-04 NMEA GxRMC, Interface UART1, Diviseur 1 (optionel) Terminer par "Send". La diode bleue doit recommencer à clignoter signifiant l'envoi de données par le GPS. 14 - Checklist configuration GPS Une petite pause pour rappeler les étapes de la configuration du GPS. On fait un backup de la config On effectue une remise a zéro de la configuration du GPS (UBX-CFG-CFG) On configure le port UART (UBX-CFG-PRT) : vitesse (115200 bauds) et le filtrage des messages non NMEA/UBX sur le TX et le RX On configure les rates à 200ms (5Hz) dans UBX-CFG-RATE On rajoute Galileo et on retire BeiDou dans UBX-CFG-GNSS On configure le profile de navigation Portable dans UBX-CFG-NAV5 On retire tout les messages sur toutes les interfaces UBX-CFG-MSG On rajoute la liste de messages NMEA/UBX du paragraphe 15 dans UBX-CFG-MSG On sauvegarde la config en mémoire non volatile dans UBX-CFG-CFG On refait un backup de la config dans un nouveau fichier texte sur le PC que l'on archive bien On est prêt à configurer le drone maintenant. 15 - Configuration Betaflight/Emuflight Connexion physique sur la FC : On sélectionne une UART libre sur la FC composé d'un TX et un RX. On relie un TX à un RX et vice-versa. On commence par l'onglet "Ports" : Pour l'UART choisie, aller dans la colonne capteur et selectionner "GPS" puis sélectionner la vitesse. Là vous aurez deux choix. Soit vous laissez la FC chercher la vitesse et vous mettez sur AUTO (*). Soit vous fixez directement la vitesse (choix préféré). (*) Dans le code source de Betaflight, la FC teste les vitesses suivantes: 9600, 19200, 38400, 57600, 115200. Si dans le GPS vous définissez une vitesse non supportée, le mode AUTO ne fonctionnera pas. On passe à l'onglet "Configuration" : Dans le cadre "GPS", on commence activer le GPS, on choisit le protocole, de préférence UBLOX - UBX en vrai). Ensuite, vous pouvez activer la recherche automatique de la vitesse de l'UART "Baud Auto" ou pas. Même chose que dans l'onglet "Ports". Vous pouvez sélectionner "Config Auto" ou pas. Un petit paragraphe est nécessaire pour ce paramètre. En premier, il n'a d'effet que si vous avez sélectionné le protocole UBX (pardon UBLOX dans le configurateur). Donc, si vous êtes en UBX et que "Config auto" est selectionné, à la mise sous tension du drone, Betaflight va envoyer la liste de messages de configuration suivants aux GPS (encore un peu de reverse-engineering dans le code source): Reset factory sans sauvegarde en NVRAM (startup config) Passage de la vitesse de l'UART à 19200 Passage en mode piéton ou airbone Retrait des messages NMEA VGS, GSV, GLL, GGA, GSA, RMC Activation les messages UBX POSLLH, STATUS, SOL, SVINFO (tous les 5 cycles), VELNED Configuration des rates à 5Hz - 200ms Configuration du service d'augmentation de la précision (SBAS) en fonction de ce que vous choisissez dans le champ "Type d'assistance au sol"... A noter : A la mise sous tension du drone, Betafligh exécute en premier un reset usine du GPS, c'est à dire que toutes les modifications que vous avez apportées par vous même dans le GPS ne sont plus prises en compte !!! Betaflight ne sauvegarde pas dans la NVRAM à la fin. Donc, à la fin de la Lipo, après extinction du drone, les modifs Betaflight seront perdues. Donc, pour résumer, si vous sélectionnez "Config auto", oubliez toute la config du GPS, Betaflight retirera tout à chaque démarrage du drone et appliquera ses paramêtres qui sont globalement les mêmes que dans tous les tutos (même la constellation "Galileo"). Si vous souhaitez utiliser votre configuration de GPS, mettez "Config auto" a OFF. Onglet "CLI" : des commandes ne sont pas disponibles dans l'interface graphique, mais seulement en CLI. Celle de la prise en compte de la constellation Galileo : set gps_ublox_use_galileo = on (ou off) Celle de la modification du mode dynamique : set gps_ublox_mode = AIRBORNE (ou PEDESTRIAN) Utilisées seulement dans le cas de "Config Auto" sélectionné, sinon, cette commande n'a aucun effet. Vérification du bon fonctionnement du GPS dans l'onglet "GPS". exemple ci-dessous. Ça parle tout seul. 18 - Commandes CLI serialpassthrough et gpspassthrough L'utilisation d'un adaptateur USB/série (FTDI par exemple), n'est pas obligatoire (conseillé quand même). Une fois que tout fonctionne, il n'est plus simple d'utiliser le drone monté et configuré pour piloter le GPS sans aucune modification matérielle. Vous pouvez utiliser u-center au travers du contrôlleur de vol. Pour cela, il faudra veiller à connaitre votre configuration sur le PC (port série utilisé, celui utilisé pour connecter Betaflight) Exemple (COM1 ici) : Avec nos FC, avec une version récente de Beta/Emu/Inav on peut trouver deux fonctions intéressantes en CLI (Command Line Interface) : serialpassthrough et gpspasstrough. Ces commandes permettent de transformer temporairement une FC en adaptateur USB/série. Veuillez toutefois posséder une version de Beta/Emu/Inav pas trop vieille. 1) La commande "serialpassthrough" permet de transférer toute la communication du port USB vers l'UART de la FC. Il faut fournir en paramètres l'index interne du port UART (égal au numéro d'UART -1 ) ainsi que la vitesse du port UART. Syntaxe : serialpassthrough <num UART -1> <vitesse> Ex: serialpassthrough 5 115200 ---> (UART 6, 115200 bauds) A partir du moment la commande est soumise, l'intégralité du port USB est redirigé: On perd la communication avec la FC (MSP) jusqu'au prochain reboot. 2) La commande "gpspassthrough" récupère directement dans la configuration beta/emu/inav les paramètres de port configurés pour le GPS (UART et vitesse) et invoque serialpassthrough en passant les valeurs. Elle ne nécessite aucun argument. Syntaxe : gpspassthrough Comme pour l'autre commande, à partir du moment la commande est soumise, l'intégralité du port USB est redirigé: On perd la communication avec la FC (MSP) jusqu'au prochain reboot. La procédure est plus compliquée, mais ne nécessite rien de plus que votre câble USB connecté au PC et à votre drone. Attention toutefois, le GPS doit être sous tension : Ce qui implique dans la plupart des cas le branchement de la LiPo. La procédure: Connecter la FC au PC Connecter une LiPo pour alimenter le GPS Ouvrir Beta/Emu/Inav Configurator Connecter le configurateur au drone Aller dans l'onglet CLI (le dernier en bas à gauche) passer la commande "serialpassthrough" ou "gpspassthrough" Fermer le configurateur avec la croix en haut à droite pour libérer le port COM du PC (sinon u-center n'arrivera pas a connecter le port) Demarrer u-center Connecter dans u-center le port COM associé. Pour que la FC revienne en mode de fonctionnement normal, n'oubliez pas de déconnecter la LiPo ainsi que le port USB. Conclusion Je pense avoir couvert la plupart des sujets. Faites-moi vos remarques, je modifierai ou compléterai l'article sur demande. Désolé s'il y a des erreurs, personne n'est infaillible, tout est basé sur mon expérience personnelle, la lecture des datasheets d'UBLOX et du reverse engineering dans le code des developpeurs... Maintenant, à vous de jouer, de tester, de reporter vos trouvailles et de partager vos fichiers de configuration. Voici le mien. BN220-CC06.txt
    3 points
  47. ca te taraude parceque tu sais deja que tu vas passer a dji (tu voles tous les week end, donc y a pas de sujet, tu vas craquer, donc autant en profiter au max, et ne pas perdre de temps). la seule question, c’est : vas tu garder ton SB pour tes whoop?
    3 points
  48. Mort de rire tes commentaires 👍 Moi cela fait que 3 mois que j'ai commencé le hobbit et ma femme reconnait le son de la voiture du livreur 200m avant qu'il arrive devant la boite au lettre.... Comme ça ce passe avec vos femmes ??? La mienne s'endort : je fait du simu, elle se lève : je regarde du fpv, aux chiotte : je regarde du fpv, il y a un rayon de soleil : je sort faire du fpv, la table de salle à manger c'est transformer en atelier montage/soudure et elle en peut plus d'entendre bippé les chargeurs de LIPO.... Le pire c'est que je suis aussi en train de rendre aussi accro mon fils de 9 ans (du coup faudra tout doubler hi!hi!hi!hi!...) Pour cet hivers je vais me prendre un tinywoop pour m'entrainer dans le salon pendant qu'elle regarde un film qui me botte pas (même deux !! pour faire des courses dans la maison avec le gosse....) Lorsqu'elle me mettra les valises devant la porte, j'espère que je serais passé au numérique pour voir ça en HD....
    3 points
×
×
  • Créer...